Môsieur Bach

Commençons par le commencement:

 

Le docteur Bach!

 

Un vrai docteur anglais, avec un vrai diplôme de médecine(oui oui pas un gars avec des fleurs dans les cheveux et des pantalons pattes d'ef). Il est mort en 36.

 

Un homme qui a balancé aux oubliettes ses recherches précédentes et sa renommée pour aller vers l'inconnu  chercher sa propre méthode de médecine malgré la perte de crédibilité que cela engendrait au niveau de la communauté scientifique.

 

Un homme qui prônait l'importance de la méditation pour le bien être.

 

Un homme qui a dédié sa vie avec humilité à l'écoute de soi, à l'empathie, à la liberté de soins pour chacun.

 

Un acharné de travail, qui a travaillé sans relâche jusqu'à un mois avant sa mort pour trouver une méthode complète et moderne: sa méthode des fleurs de Bach.

 

Un homme qui prône l'autonomie de chacun face à sa santé en cherchant la méthode la moins coûteuse et la plus simple qui soit, pour que chacun y trouve son compte.

 

Ça en fait des qualités....mouais il devait bien avoir quelques défauts, çà fait louche mon truc!

Bon allez, je raconte sa vie!(vite fait hein!)

 

Médecin généraliste puis chirurgien puis bactériologiste puis homéopathe....(j'avais dis rapide!)

 

 Il a beaucoup cherché la façon dont il pouvait soigner le plus efficacement sans altérer le corps et en prenant l'humain dans son entier.

 

L'histoire commence vraiment quand il s'est penché sur la bactériologie et l'étude des intestins, car il a trouvé les 7 nosodes: sept "vaccins "contenant des bactéries intestinales pour soigner les maladies chroniques. (Ces nosodes sont encore utilisés aujourd'hui, surtout dans les pays anglo-saxons.)

 

N'étant pas pleinement satisfait malgré les bons résultats, il quitte son poste, laisse ses associés compléter ses recherches et se dirige vers l'homéopathie qui se rapproche de son désir de soigner l'homme dans son entier.

Encore une fois insatisfait et voulant se rapprocher le plus possible du malade sans se préoccuper de la maladie, il a fini par inventer sa propre méthode de soin.

 

 Et voilà! Pour plus de détails, la biographie écrite par son assistante Nora Weeks, est très bien.

 

                     Pour finir:

Bactériologiste, il pouvait dire quelles bactéries étaient présentes en majeure partie dans l'intestin en fonction du caractère de chacun.

 

En effet quand il a créé les 7 nosodes, il pouvait dire que Mr Jean-Michel K avait telles bactéries dans les intestins car il avait tel caractère et que Mme Gertrude F avait tel caractère car son micro-biote intestinal était composé de telles bactéries.(enfin c'est ce qui se dit, moi j'étais pas là!)

 

Il en a dégagé 7 types de personnalités en fonction de ses études sur les bactéries intestinales.

De ces 7 types, il a créé les 7 nosodes.

 

Lorsqu'il a créé la méthode des fleurs, il a rangé les 38 fleurs trouvées dans 7 familles, bien évidemment, sept familles qui correspondent aux sept grands types de personnalités décrits par les 7 nosodes.

 

Il va créer donc, la méthode des fleurs de Bach qui est une méthode, selon lui, révolutionnaire, simple, gratuite et qui rend les gens libres.

Une méthode qui soigne le malade, soit à elle seule, soit accompagnée de médicaments avec des principes actifs dans le cas où le corps émet une trop grande résistance.

 

Une méthode qui accompagne une personne désirant aller mieux et qui non seulement écarte la maladie mais nous rend meilleur qu’auparavant.

 

 

MAIS C'EST GEEEEEUNIAAAAAAAAAAL!!!!mais c'est quoi cette méthode?

patience....je vous en parle dans l'onglet: présentation de la méthode juste à droite!

bisous!